Accueil | Contenu | Achat accessoires sur Boutique-Vélo.com

mercredi 23 novembre 2016

Nouveauté 2017, le casque GIRO Switchblade : idéal pour les amateurs de sensations fortes

GIRO nous propose son modèle Switchblade, spécialement conçu pour la descente. Avec ce modèle, le fabriquant nous propose un casque intégral doté d'une triple certification (avec ou sans mentonnière) CPSC, EN-1078 et ASTM-1952 (norme américaine pour les casques de DH).

GIRO réussit l'exercice d'allier les qualités d'un réel casque intégral avec l'option d'un casque sans mentonnière. Sa mentonnière amovible grâce à un système de clips dissimulés sur les côtés en fait un casque 2 en 1, facilement modulable, idéal autant pour les montées que les descentes.

Son système de réglage Roc Loc® Air DH accompagné du rembourrage hydrophile X-Static® avec tissu antimicrobien vous apporteront un grand confort. Grâce à ces 2 technologies, le casque est bien en place et protège parfaitement la tête jusqu'aux joues. Sa coque en polycarbonate In-Mold vous offre une excellente protection et une parfaite absorption des chocs. La technologie MIPS augmente d'avantage votre sécurité puisque qu'elle permet de vous protéger les chocs en particulier ceux causés de manière oblique.

Muni de 20 aérations à canaux internes, ce casque est très bien ventilé. Il permet une bonne respirabilité pour limiter la transpiration et améliorer le confort.

Les aérations sont dotées d'une grip en caoutchouc pour faciliter l'accroche d'un masque. La visière P.O.V. Plus™ vous permet quant à elle de placer facilement votre masque sur votre front. Une visière de rechange est prévue avec le produit pour vous permettre d'accrocher une caméra de type Go-pro ou autres modèles similaires pour filmer et revivre vos meilleures descentes.

Grâce à des technologies étudiées pour la descente, GIRO propose un casque très bien pensé et agréable à porter autant dans les montées que dans les descentes. Le Switchblade est aujourd'hui considéré comme le meilleur casque de sa catégorie. Il offre aux riders une protection optimale et une réelle sensation de liberté.

mardi 15 novembre 2016

Bien choisir ses éclairages

Nous nous accordons tous sur le fait que l'éclairage est très important pour le cycliste tant pour voir que pour être vu. Pourtant, 1 accident sur 3 impliquant un cycliste est lié au manque ou à l'absence de dispositifs lumineux. Un gilet jaune, des catadioptres ou tout autre dispositif/ vêtement réfléchissants sont importants pour votre sécurité. De nombreuses marques vous proposent des produits adaptés comme L2S, R-FLEX ou encore WOWOW. Il ne faut également pas oublier de s'éclairer à l'avant et à l'arrière du vélo pour augmenter d'avantage votre visibilité.

Quels éclairages pour quelles utilisations

Lorsque vous choisissez vos éclairages, il est important de regarder la puissance de celui-ci. Cette dernière est généralement exprimée en lumens. Un lumen correspond approximativement à 0,017 Watt. Un éclairage puissant (minimum 150 lumens) sera utilisé dans les zones les plus sombres quand un éclairage plus faible (entre 40 et 80 lumens) sera utilisé dans des zones éclairées. Afin de vous guider dans votre choix, voici notre sélection de produits : Pour une utilisation urbaine, il est très facile de trouver des éclairages avant ou arrière à moins de 20€ comme l'éclairage avant LEZYNE Zecto et l'éclairage arrière KNOG Blinder 4. Ces deux produits sont suffisants en ville ou dans des zone éclairées (une puissance de 80 lumens pour le Zecto et 44 lumens pour le Blinder 4). Ils vous permettront d'être vu tout en optimisant votre visibilité.

Si vous recherchez un éclairage de roue, vous pouvez en adopter un de la gamme MONKEYELECTRIC comme le Monkey Light M204 ou Monkey Light M232 qui vous rendront visible avec style. Ce type de produit est principalement utilisé dans des zones éclairées car il ne dégage pas suffisamment de puissance pour que vous circuliez en toute sécurité dans les zones plus sombres. À titre indicatif, la puissance maximum de ces dispositifs éclairants est de 40 lumens pour le M204 et 200 lumens pour le M232.

Pour une utilisation lors de sorties nocturnes, dans des secteurs peu ou pas éclairés, optez pour des éclairages plus puissants. À l'avant, nous vous conseillons le CATEYE Volt800 (puissance max : 800 lumens) ou le KNOG Blinder ARC 5.5 (puissance max : 550 lumens) qui vous éclaireront même en pleine campagne.

Pour l'arrière, nous vous conseillons le CATEYE Rapid X TL-LD 700. Il vous rendra visible des autres usagers de la route. Son autonomie (30h) vous permettra de grandes promenades en toute sécurité.

Vous pouvez également choisir des pack d'éclairages avant/ arrière, de nombreuses marques en proposent comme TOPEAK avec la Highlite Combo II. Sa très grande autonomie (100h) vous évitera de recharger vos éclairages trop souvent. C'est un ensemble idéal pour un usage au quotidien.

À chaque usager son éclairage, que vous soyez un cycliste urbain ou adepte des grands espaces, vous trouverez le produit qui vous correspond parmi les marques du secteur : LEZYNE, CATEYE, MONKEYELECTRIC, TOPEAK et bien d'autres encore.

jeudi 3 novembre 2016

Pourquoi porter un sous-vêtement en hiver?

Lorsque l'hiver approche et que les températures diminuent, il est important de bien s'équiper. Les cyclistes aguerris vous confirmerons l'importance de la règle des 3 couches :

  • La 1ère couche est un sous-vêtement près du corps. Il sert à se protéger du froid, réguler la température corporelle et évacuer la transpiration.
  • La 2nd couche a pour but de conserver la chaleur produite et de conforter la régulation de votre température effectuée par la 1ère couche.
  • Enfin, la 3ème couche est une protection contre les intempéries. Cette dernière couche est plus rigide, plus épaisse et plus solide mais ne doit pas pour autant entraver vos mouvements. Il s'agit en général d'une veste d'hiver.

Les sous-vêtements sont utilisés en 1ère couche dans le but d'aider le corps à stabiliser sa température pendant l'effort. Ils servent également pour évacuer la transpiration et se protéger des conditions météorologiques. Ils permettent d'optimiser le confort du cycliste même lors de conditions climatiques difficiles.
Pour conserver la chaleur, lorsque vous roulez à vélo en hiver, optez pour des sous-vêtements chauds et respirants. Ils permettent d’évacuer l’humidité vers l’extérieur. Ainsi vous ne serez pas mouillé, ce qui vous permettra de ne pas attraper froid.

Nous vous conseillons le modèle Prosecco Wind de CASTELLI pour son tissu supérieur Gore Windstopper, conçu pour vous protéger efficacement du vent. Son tissu Prosecco placé sur la partie principale du corps est prévu pour réguler l'évacuation de la transpiration. Son col montant permet de couvrir le cou et d'éviter les coups de vent désagréables lors d'une sortie à vélo.

Les maillots OUTWET tel que le Deep Impact ou le WP3 sont des produits très techniques avec un tissu en maille. Étudiés pour s'adapter parfaitement au corps, ces sous-vêtements procurent une bonne protection contre le froid tout en évacuant l'humidité qu'elle vienne de l'intérieur ou de l'extérieur. Ces modèles sont conçus pour des températures allant de -20° à +5°C pour le Deep Impact et de -10° à +15°C pour le WP3, des produits pratiques aussi bien pour les saisons les plus douces (printemps et automne) que pour les hivers les plus rudes.

Les femmes n'ont pas été oubliées, des sous-vêtements ont été conçus pour s'adapter à l'anatomie de ces dames comme le modèle Flandria Warm de CASTELLI. Son tissu SottoZero en polaire est à la fois doux et extensible, parfait pour renforcer le maintien des formes féminines. Une maille perforée est placée au niveau des aisselles pour maximiser la ventilation et la respirabilité. Comme le modèle Prossesco précédemment cité, il dispose d'un col montant pour une protection optimale du haut du corps.

Le maillot baselayer est le sous-vêtement a privilégier en hiver et il existe également des sous-vêtements pour le bas du corps comme par exemple le collant. Diverses marques proposent des sous-vêtements techniques haut et bas : OUTWET et CASTELLI précédemment citées ou encore FOX, BRYNJE, ENDURA et bien d'autres.